Kirghizistan III

Vendredi 1 juillet 2016 :

Ce matin rebelote, je redémonte le cardan pour remettre en place le circlips, c’est bien plus pratique avec l’outil adéquat! J’essaie de nettoyer au mieux autour des joints spi. Merci aux personnes du forum Super Ténéré qui m’ont donné des infos! :

image2

Je remonte tout le bouzin et j’avais prévu l’huile pour faire la vidange du cardan, j’en profite pour la faire et je nettoie tout :

DSC04889

En furetant sur internet j’ai vu qu’il y a un garage Yamaha à Almaty au Kazakhstan, si ça fuit toujours (comme je le pense) je ferai le nécessaire là bas. En attendant je vais acheter de l’huile de boite pour compléter si nécessaire. Ça rajoute un peu de piment à cette formidable aventure!

Le mot de Stéphane : “Kirghizistan tu t’y sens bien très vite!”

 

8 réflexions sur « Kirghizistan III »

  1. Une concession Yamaha a Almaty ; moi qui pensais qu’il n ‘y en avait pas dans le coin, ou peu !
    En tout cas , bravo . pour info , en Mongolie il y a Muztoo a Ulan-Bator organisateur de tours a moto dans le coin là-bas qui fait B&B et peu apporter un support en cas de pépins.
    Bonne route a vous, les gars et merci pour le rêve

  2. Bravo à mon mécano préféré!!! Je croise les doigts pour que tout aille bien. Bisous et bon voyage ;).

  3. Tout beau, tout bon cette réparation, allez petite trottinette encore un effort au moins jusqu’au garage !
    Un vrai docu à vivre presque au quotidien comme ceux de Loïc Peyron….une référence hein !! Un régal. Bisous à vous trois et bon cap.

  4. Bon il n’ y a qu’a croisé les doigts et espérer qu’il y ait une solution crédible et durable , il est vrai que dans tout ces pays ou rien ne tombe du ciel tout cuit , cela a permis aux gens de devenir les rois de la débrouille . Encore une fois nous constatons que vous n’êtes vraiment pas tout seul et que plein de bonnes fées veillent en permanence autour des motos et de leurs pilotes . L’esprit motard ne se dément pas . Bon, nous voilà plus que jamais rassurés . Malgré tout ,il faut reconnaître , que les motos sont de sacrées machines , et qu’elles ont elles aussi de temps à autre le droit de s’essouffler . Bien sur pour mieux repartir ensuite . Nous vous laissons à la mécanique et aux entrailles de vos monstres et bonne chance pour la suite . beccots les garçons ,nous sommes de tout coeur avec vous .

  5. salut les gars. Après les supers images, le reportage mécanique n’est pas mal non plus. Espérons que ça marche, tu es bien jeune pour avoir des fuites. Bisous

  6. De retour au travail aujourd’hui après deux semaines de vacances. Rien qu’à vous suivre , je me sens en vacance. Je suis tout aussi heureux que vous à voir ces magnifiques , paysages, et ses gens chaleureux. Je suis estomaqué de constater le nombre de cyclotouristes rencontrés en ces routes plutôt inhospitalières ( pour des vélos ! ).

    Bonne route messieurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.