De Myvatn à Blonduos

Samedi 23 juin 2012 :

Départ de Myvatn après un copieux p’tit déj, on s’arrête aux chutes de Godafoss :

P1000436P1000439

On continue sur la route 1 jusqu’à Akureyri qui est la 2e plus grande ville après Reykjavík, mais qui reste assez petite comparée aux villes de chez nous !

L’objectif étant de faire un max de piste on opte pour l’option piste F821 qui est censée nous ramener sur la route 1 en faisant un détour par les terres. On fait une cinquantaine de kms sur cette piste dans une superbe vallée encaissée entre 2 montagnes :

P1000449

Soudain on aperçoit notre premier passage à gué, on descend des bécanes pour faire une petite reco…Bon c’est plutôt une grosse flaque !! goooooo !!! C’est le seul passage à gué où on a fait une reco et c’est aussi celui qui était le plus facile !! Mais ça je vous le laisserai découvrir dans les futures vidéos !!  Finalement la piste est fermée par une barrière pour cause de fonte de neige et c’est marqué que l’on peut se prendre une amende si l’on continue : On fait donc demi-tour.

On traverse Akureyri et on prend la direction de Dalvik et ensuite un tunnel qui mène à Olafsfjordur. Cette partie est assez monotone et sur une route mais en Islande on est jamais à l’abri de tomber sur de superbes paysages :

P1000453

Il y a tunnel assez récent qui relie Olafsjordur à Siglufjordur mais la piste qui reliait ces 2 villes est toujours praticable. On préfère prendre cette piste qui fait une quarantaine de km et on ne regrette pas; c’est au milieu des montagnes et c’est superbe, on prendra quelques photos au sommet :

P1000460P1000472P1000476

On longe ensuite la cote par la route et enfin la piste 745 qui longe de superbes falaises :

P1000503

On se fait une petite frayeur quand on croise les traces faites par les 4×4 et que l’on se trouve dans du gravier assez profond on perd l’avant assez facilement et le guidon fait un peu ce qu’il veut, donc la moto aussi! Mais on a point chut!

La piste se termine à Skagaströnd qui est un joli petit village mais malheureusement il n’y a pas de quoi se loger. On continue jusqu’à Blönduos.

Arrivé dans la ville on galère pour trouver un logement : Il y a un tournoi de foot pour les mouflets et tous les Guesthouse sont pris sauf l’hôtel qui a des chambres mais il ne donne pas envie et les tarifs ont l’air excessif pour ce que c’est. Juste à côté de hôtel on avise un pub/restaurant qui attire notre attention vu qu’on entend la Marseillaise : C’est vrai que c’est l’Euro de foot et que ce jour-là la France doit jouer contre l’Espagne, on s’approche et on voit en plus qu’ils font guesthouse, ils sont aussi complet mais nous disent que des 2 personnes ne sont pas encore arrivées et que dans une heure si elles ne sont pas là on pourra avoir leur chambre. Je n’y crois pas trop mais on mange là en regardant ces grands nigauds courir après la baballe. Au moment du dessert la patronne arrive et nous dit qu’on a la chambre: les personnes qui devaient venir ne sont pas là. Cool ! On perd le match mais on gagne une chambre ! Je préfère ça plutôt que l’inverse.

Ce qu’il faut savoir c’est que si vous réservez une chambre dans n’importe quelle Guesthouse en Islande il faut arriver avant 18H00 et prévenir si vous êtes en retard sinon ils ne vous gardent pas la chambre. Dans notre cas elle a attendu jusqu’à 19H00 tout de même.

Notre refuge pour la nuit :

P1000518 P1000519

Cette Etape était longue de 495 km, avec des superbes pistes et des tronçons de route assez long et parfois monotone, il a fait un très beau avec environ 20°C, moi qui pensait me prendre une rincée par jour j’ai presque trop chaud !!

Le tracé :

La vidéo :


04 Myvatn à Blönduos par fenouil38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.