Russie I

Mercredi 20 juillet 2016 :

On ne doit pas traîner, notre visa de transit a débuté hier et on n’a que 5 jours, on doit donc entrer en Mongolie au plus tard le 23 juillet. La route est vraiment défoncée par endroit avec d’énormes trous. Pour ne rien arranger on est de nouveau cerné par les orages. On a tout de même de la chance on doit en traverser un seul (mais un gros!) :

GOPR4588

La majeur partie de la route se fait au Kazakhstan mais on arrive vers 17H30 au poste frontière.  A la douane tout se passe bien, le passeport de Stéphane n’a pas l’air de leur poser problème aussi bien coté kazakhe que russe, ils jettent un coup d’œil superficiel aux bagages et en 1H00 on est de nouveau libre!

DSC05172

Après avoir fait 50 petit km coté Russe on arrive à Zmeïnogorsk, on est bien crevé après cette chevauchée infernale, on trouve un petit hôtel pas trop cher. Par contre pas d’intimité pour ce soir, c’est pas faute d’avoir essayé d’obtenir 2 chambres simples mais la réceptionniste ne parle pas un mot d’anglais :

DSC05174 DSC05173

Une fois installé on reçoit un mail de Christian, il n’est qu’à 50 km devant nous, on devrait le voir demain! Il nous a dit aussi qu’il a perdu 2 fois la valise droite (l’autre fois c’était la gauche) à cause des gros nids de poule!

Le mot de Stéphane : “759 km de routes chaotiques à zigzaguer entre les bosses et les trous, nous prenant toute notre attention de la journée. Un grand merci à nos amortisseurs qui ont remplis leur rôle à merveille.”

Le tracé :

8 réflexions sur « Russie I »

  1. 750 bornes sur des routes pourries bien souvent ? Respect les gars !! Donc maintenant que vous êtes en Russie , c’est top chrono avec les dates d ‘entrées et de sorties .
    Ça va les motos? Pas de souci ? (Je pense au pont du 1200 XTZ )

  2. Il faut être jeune , de bonne constitution et en excellente santé pour affronter , subir et vaincre toutes ces situations . Bravo à vous deux , vous êtes des AS . Ne parlons pas des motos . Quel aventure ! Nous piétinons de connaître la suite . En espérant que vous aurez une nuit réparatrice . Bonne continuation .Gros bisous à tous les deux .

  3. Bonjour, je viens de lire votre aventure depuis votre départ en France, j’ai commencé ce matin.. Je suis très content pour vous, quelle aventure!

    Saisissez bien chaque moment, n’en perdez pas une goutte! Je vais suivre votre blog tous les jours à partir de maintenant.

    Bonne route!

  4. Entrer 500 km hier et plus de 700 km aujourd’hui (et ce n’est pas de l’autoroute), les fessiers doivent commencer à marquer le coup surtout que vous avez honteusement bullés les jours précédents 😉
    Bonne route !

  5. Chevauchée fantastique, vigilance de tous les instants… et repos du guerrier bienvenu, même dans une cellule monacale à deux!!
    Bonnes retrouvailles avec le Cricri et bonne route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.