Tadjikistan V

Mercredi 22 juin 2016 :

Bien dormi, en forme pour attaquer cette journée de repos. Stéphane en profite pour faire sa vidange et changer le filtre à huile au parking de l’hôtel avec l’accord du proprio :

DSC04270

A midi on mange une pizza à l’hôtel avec Christian, je m’occupe du blog et on va faire un tour en ville retirer de l’argent. En passant vers le stade on entend de la musique. Ils ont l’air de répéter un spectacle :

DSC04276

Khorog est vraiment coincé entre deux montagnes, c’est la vue de l’autre côté du stade :

DSC04278

Le soir on retourne au restaurant indien qui est près de l’hôtel, ça tombe bien il se met à pleuvoir. La fine équipe au complet :

DSC04279

Le mot de Stéphane : “150 000 km, une vidange c’est la moindre des choses.”

5 réflexions sur « Tadjikistan V »

  1. Salut à tous les deux, vous avez l’air de péter la forme et c’est temps mieux, parce qu’il reste encore un bout de chemin à faire et pas mal de sites et de paysages à découvrir et par la même occasion nous aussi…
    Bises et bons chemins pas trop caillouteux

  2. Mon commentaire d’aujourd’hui se trouve sur la page d’ hier . Vous êtes très séduisants avec vos barbes, je le pense pas vraiment en tout cas vous passez presque pour des enfants du pays . C’est bien mérité cette petite halte qui vous permet a vous ainsi qu’a vos montures de recharger les batteries . A plus sur les chemins à nids de poule .

  3. Bonjour Jean-Marc,

    Bonjour du Québec !

    C’est par pur hasard que je suis tombé sur ton blog. Je suis accroc depuis trois heures déjà.
    Oh, je ne suis pas amateur de moto. Jeune, j’étais plutôt cyclo touriste 🙂 . Je suis en vacance présentement, à préparer notre prochaine escapade en Grèce en septembre.
    Nous visiterons le Péloponnèse cette année en faisant toutefois un crochet par Delphes et Patras en quittant Athènes.
    Je fais de la reconnaissance sur le web et la planification de notre itinéraire. On visitera pas mal d’étapes que tu as visité lors de ton passage récent en avril.
    Évidemment, voyageant avec ma conjointe, le camping est hors de question à notre âge. J’aurai 58 ans la semaine prochaine. Nous préférons le confort douillet des petits hôtels, et bavarder avec nos hôtes.
    Nous aurons une voiture, ce qui m’empêchera d’emprunter les mêmes pistes que toi. Je vais me limiter aux routes secondaires, en évitant autant que possible les autoroutes et pistes. En Crète, j’ai goûté aux pistes de montagne avec une voiture, et franchement, j’ai eu peur…… pour la voiture. Trop de trous et cailloux. Cela cognait dur quelques fois! . Ceci étant dit. Je te félicite pour pour le chemin parcouru jusqu’à maintenant. Tu as toute mon admiration. Bonne route à toi.

    Sois prudent. Amateur du Dakar, j’apprécie tes photos et vidéos. Ton assistance technique est certes plus difficile à trouver. Tu n’as pas de team de soutien qui t’attends à l’arrivée de chacune de tes étapes. Ce qui rends ton périple encore plus impressionnant. Mais je suis certains que tu trouveras partout une aide charitable pour t’aider, te dépanner.

    Je te souhaite de fabuleux paysages et rencontres. Je vais vous suivre maintenant.

    PS. Quant à nous, en septembre, nous séjournenons à Itea ( près de Delphes) ( 2 nuits), Pylos ( 3 nuits ), Monemvasia (4 nuits ) et Nauplie (2 nuits). On ajoute 2 nuits à notre arrivée (à Sounion) et 2 autres ( à Porto Rafti ) avant notre retour histoire de nous acclimater à notre nouveau fuseau horaire à l’arrivée, et de s’assurer que nos bagages nous aurons suivis….. Au départ, on se la coulera douce pour accueillir et recevoir nos amis grecs avant notre retour au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.