Grèce IV – Bulgarie II

Vendredi 26 juin 2020:

En payant l’hôtel ce matin, la réceptionniste nous dit que l’on est ses premiers touristes étrangers depuis 3 mois. La plupart des hôtels n’ont par ré-ouverts étant donné que les clients ne sont pas au rendez-vous. Il faut dire que les frontières terrestres viennent de ré-ouvrir. Espérons que ça revienne vite à la normale. Le petit déj:

On prend l’autoroute direction la Bulgarie. Les péages en Grèce sont peu nombreux et pas très cher pour les moto, maxi 1€30. L’essence est autour des 1€50/L. C’était la minute éco.

On s’arrête faire le plein des motos mais pas que. J’arrive enfin à ne manger qu’une salade! Valou opte pour une Moussaka au boeuf:

On arrive à la frontière Bulgare, même scénario que la première fois, on jure que l’on a été en contact avec aucun porteur de COVID, on se retient de tousser devant les douaniers, et gaz!

On fait le plein, 1,70 le litre, mais ce ne sont pas des euros! Avec la conversion on est à 0,85€/L

C’est reparti mon kiki:

On prend aussi une portion d’autoroute, à la station service j’ai cru comprendre qu’il fallait une vignette mais que les motos en étaient dispensées. Les bulgares roulent très vite, on est à 130 km/h et ils nous doublent comme des balles avec leur grosse voiture. Les moucherons bulgares s’écrasent comme tous les autres sur l’objectif de la caméra:

On s’arrête à Yambol, chambre et petit déj à 15€ par personne!

Au resto de l’hôtel on mange une salade, des saucisse grillées, un très bon rosé bulgare. Le tout pour moins de 20€!

Le mot de Valou: “Les plaines bulgares, un patchwork de brun, mauve, jaune, vert. Mérite de revenir.
Nous sommes à seulement 343 km d’Istanbul.”

Le tracé du jour:

1 réflexion sur « Grèce IV – Bulgarie II »

  1. Apparemment toujours aussi peu de personnes sur les routes et dans les restaurants. Espérons qu’ils n’ont pas le covid 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.