Kirghizistan VIII

Mercredi 06 juillet 2016 :

Ce matin le courant est revenu et l’eau est claire, on se rue (chacun son tour) sous la douche. On prend un copieux petit déjeuné. Dès que l’on reprend la route il se remet à pleuvoir :

GOPR4570

On avait le choix entre aller au sud du lac visiter les vallées ou prendre la route au nord du lac vers les gros complexes hôteliers pour kazakhes fortunés. Les cieux décident de guider nos pas vers Cholpon Ata, nous en profiterons pour faire de l’ethnologie. Il fait beau sur la rive nord du lac :

GOPR4572

On se venge en prenant une suite parentale avec une chambre pour papa Christian et  2 bons lits pour Stéphane et moi dans le salon :

DSC05079 DSC05081

Le mot de Stéphane : “Les éléments nous guident sur la route des 100 hôtels…Yes!!!!”

Le tracé :

5 réflexions sur « Kirghizistan VIII »

  1. Le temps chaud puis froid, neige et soleil, bonnes routes puis éboulis, pas de douche puis le confort… Il faut être cool. Un bon moyen d’adaptation et tout ceci toujours avec la bonne humeur, super les gars. Bises et bonnes aventures à vous.

  2. Que d’aventures ! .Vous pourrez dire que vous ne vous êtez pas ennuyés pendant votre voyage et que de sacrées histoires vous aurez à raconter a vos petits enfants les soirs d’hivers au coin du feu . Il est vrai que pour cela il faudrait d’ abord que vous vous vous métiez à faire des enfants . ” Elle est bien bonne ” . Votre périple n’est pas de tout repos et vous faites bien de prendre vos aises quand vous avez des opportunités et faire un grand plongeon dans la luxure . Votre vigilance est sans cesse sollicitée ,et se confronter aux élèments nous renvoient à notre modeste condition d’être humain . Dans un monde sur protégé , où nous avons souvent tendance a oublier certaine réalité cela est une bonne leçon de vie . ” ce qui ne nous détruit pas , souvent nous rend plus fort “. Vous faites corps avec notre mère nature . C’est un vrai challenge . Mais là pas de vainqueur , pas de vaincu , que du bonheur et par dessus le marché du bonheur partagé . Encore un fois merci et bonne continuation dans cette fantastique épopée . plein de câlins avec quelques bisous.

  3. Comme dit Chantalou, tous ces bouleversements entraînent forcément une forte adaptation, et on m’a toujours appris lors de mes études de future P.D.G, que l’adaptation est une des formes supérieure de l’intelligence…..alors !!!!
    La sérénité et l’humour avec lesquels tu narres vos péripéties m’impressionnent, chapeau bas, ou bonnet bas ( au vu des photos) ou plutôt casques bas ! Bon j’arrête.
    C’est très vert les paysages, il doit donc pleuvoir pas mal, on peut dire que vous passez par tous les temps et températures, c’est ça l’aventure.
    Bises à vous trois et prudence hein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.