Ça envoie du gros!

Mardi 01 décembre 2015 :

Ce matin on part assez tôt (pour des vacanciers), et on attaque la partie culturelle du voyage, je sens bien que je vais perdre une bonne partie de nos “follower”, mais qu’on devrait retrouver pour la partie sportive qui ne va pas tarder. En quittant l’hôtel on va voir un Bouddha, il fait au moins 30°C (pas le Bouddha la température) :

DSC00473

On se trouve enfin dans des coins un peu plus paumés, même si on reprend de temps en temps des grands axes :

DSC00476

On tombe sur un joli petit temple tout en discrétion et sobriété comme ils savent si bien les faire :

DSC00497DSC00500

Vers midi on a trouvé une petite gargote, ils ne parlaient pas le même anglais que moi, mais à force de rigolade et de gestes on a pu manger mais on ne sait toujours pas ce que c’était, ce qui fait plaisir avec les Thaïs, c’est que où que ce soit ils se mettent en quatre pour te faire plaisir et toujours en se marrant, en tout cas s’ils se foutent de nous c’est très agréable que ce soit fait dans la bonne humeur :

DSC00491

Pour digérer on se tape des beaux paysages ça aide à pas faire caca trop mou :

DSC00509

En milieu d’après-midi on commence les “montagnes” qui culminent à une altitude impressionnante de 800 m et des peufs, on chope les abeilles, et on commence à taquiner gentiment les courbes en haussant le rythme, à l’aide d’une technique ancestrale bien connue de tout motard qui se respecte dite du “pied par terre” qui consiste à tester l’adhérence du bitume à l’aide de sa godasse, technique qui laisse des traces sur la botte du fier pilote,  et parfois au fond de son slip en fonction de l’incertitude de lecture :

GOPR2817

On arrive dans une petite bourgade : Mae Sot, et on trouve un bon hôtel pour point d’sous dans le centre, on va casser une graine dans un resto avec musique bien sympa :

DSC00523

En rentrant du resto on tombe sur un spectacle :

DSC00525

Malgré la qualité évidente des artistes, de la mise en scène, en ayant loupé le début et en ne comprenant pas un traître mot de ce qu’ils disent on est largué assez vite, les filles ont l’air décidé à garder leurs vêtements alors on file à la piaule en espérant que la tête de lit ne nous tombe pas sur la tronche parce que sinon on aura du mal à s’en remettre :

DSC00511

Le tracé :

3 réflexions sur « Ça envoie du gros! »

  1. D’accord pour la quantité de nourriture que vous ingurgitez, elle est bien visible sur les photos. Faites nous la comparaison avec le requin islandais.
    Pour le Bouddah, c’est de l’or 24 carats?

  2. Complément : de l’or 24 carats est de l’or pur. Le carat correspond à 1 g d’or dans 24 g d’alliage. Vous ne pouvez pas m’en ramener un peu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.