Iran XXII

Dimanche 05 juin 2016 :

On a bien roulé hier, il ne nous reste que 300 km à faire. Sur la route il y a pas mal de points de contrôles. On se fait arrêter à chaque fois qu’ils nous voient arriver, ils sortent tous de la caserne, même les officiers, on n’a pas d’autre choix que de “subir” les contrôles des policiers qui se transforment en enfants, ils prennent nos passeports pour la forme, ils n’y jettent qu’un coup d’œil mais veulent savoir d’où l’on vient, où l’on va, ce que l’on pense de l’Iran, la marque et cylindrée des motos, leurs prix, veulent se prendre en photo avec les motos et nous…On se prête au jeu à chaque fois mais il est vrai que quand il fait 38°C on espère secrètement que ça ne va pas durer trop longtemps :

Ctrl

Pas grand chose d’autre, quelques montagnes avant d’arriver à Mashhad :

GOPR3962 GOPR3963

Juste avant Mashhad on se fait arrêter par une voiture de police gyrophares en marche, on se gare gentiment, un gars super sérieux descend de la voiture et se dirige vers le coffre de sa voiture et l’ouvre sans un mot, il va en sortir une matraque? Une bombe lacrymogène? Une arme?? Il en sort…2 paquets de gâteaux qu’il nous donne à Stéphane et moi en nous disant “Welcome to Iran” et repart sans avoir regardé nos passeports que l’on avait sorti par précaution! J’espère que ce n’était pas le goûter de ses enfants!

Une fois arrivé à Mashhad on va chez Vali’s homestay qui a l’avantage d’être à 700 m du consulat du Turkménistan :

DSC03729 DSC03728

On prend aussi le repas du soir ici, soupe, salade, riz, des sortes de flageolets avec de la viande et une pastèque, un des meilleurs repas Iraniens que l’on a eu l’occasion de manger :

DSC03731 DSC03733

Le mot de Stéphane : “Le contact sympathique avec la police lors des contrôles sur la route me fait rêver qu’il en soit de même pour les gens qui y habitent”

Le tracé :

3 réflexions sur « Iran XXII »

  1. Tu parles de sacrés vedettes que nous avons là ! surement que vous devez faire rêver plus d’une personne que vous croisez . vous devez représenter pour certains l’inaccessible . en tous les cas ils sont supers sympas nous devrions en prendre de la graine car beaucoup de touristes venus de l’étranger reprochent à nous français notre manque d’amabilité et notre arrogance .c’est une bonne leçon de vie de savoir que des gens avec surement beaucoup moins de possibles dans leur vécu au quotidien sont capables d’avoir ” cette candeur d’Ame “. Vous êtes tous les deux seuls sur le terrain , loin de vos proches et pourtant il semble que rien ne peut vous arriver dans cette ambiance bienveillante ! C’est important de voyager dans de pareilles conditions surtout sur une aussi longue distance c’est rassurant autant pour vous que pour nous qui ne pouvons être de grand secours devant l’impondérable , en tout qu’à dans un premier temps. Ici pour nous enfin il semblerait que le beau temps veille s’installer et que le soleil montre le bout de son nez cela réchauffe nos vieux os “qu’est- ce que ç’a fait rudement du bien” : 28°. C’était la journée des jardins Nous en avons dégoté un de super . Bises bises à nos deux stars.

  2. Des stars, vous êtes! J’espère que cela ne va pas vous monter à la tête et que vous nous reviendrez comme avant, certes avec la tête chargée des magnifiques images de votre voyage.
    Hier soir, j’ai eu la surprise et le plaisir de la visite de Fred et de sa compagne. On a bien parlé de vous!
    Go on guys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.