Iran V

Jeudi 19 mai 2016 :

Nom de Allah, on se réveille à 10H00! On a encore dormi comme des loirs anémiques! Tout va bien on peut encore prendre le petit déjeuné dans la salle de bal. On ré-enfourche nos montures après les avoir débâchées, pas de rayures. On continue de longer la mer Caspienne, de voir des 405 (Pierrot le fou c’est un pays pour toi!) et d’être klaxonné :

GOPR0591

Les mosquées sont différentes de celles en Turquie :

P1000391

Vers Challus (dommage à une lettre prêt…) on prend la direction des montagnes, il y a du monde mais c’est beau :

GOPR3539 GOPR3541

On prend une bifurcation en direction de la station de Dizin, C’est cool il n’y a quasiment plus personne :

P1000392

On attaque un col qui grimpouille jusqu’à +/- 3277m!

GOPR3552DSC02807

Ça rend Stéphane tout guilleret :

DSC02811

Dans la descente on se prend un gros orage, vers la station de ski de Shemshak on décide courageusement de se planquer dans un hôtel. En faisant demi-tour Stéphane choit à terre avec sa moto, pas de bobo mais son gilet airbag se déclenche! Il est gonflé :

P1000396

 On se trouve notre gîte pour la nuit :

DSC02813

Trop de bonheur rend le Stéphane songeur :

DSC02812

Le mot de Stéphane : “Circulation: Anticiper les réactions même les plus farfelues des automobilistes qui nous entourent ne doit pas être étranger au fait que l’on dorme si bien”

Le tracé :

7 réflexions sur « Iran V »

  1. L’altitude grimpe, d’autant que vos arrivez par le nord à Téhéran.
    Vivement la suite!
    Sugar daddy, vu sa tête, a encore dû se faire ponctionner!

    Miche.

  2. Stéphane ressemble un peu au penseur de Rodin…..justement après avoir pensé , mais le retour à la réalité ne se fait pas si facilement.
    Continuez à bien dormir pour récupérer des embardées farfelues des voitures, ça me rappelle l’Egypte, on était en car mais boudiou c’était impressionnant. Alors à moto….
    Téhéran, tout un programme, j’ai hâte de voir les photos.

  3. hello les aventuriers j’espere que vous profiter de votre periple un maxxxxx….. je suis a l’instant devant l’ordi au boulot snif !!!!! stef tout tes potes du boulot te salut et moi je vous salut tout les deux et gazzzzzzzzz !!!!!!!!!!!!!!!

  4. stéphane tu aurais peut-être du, tout compte, fait prendre les petites roues arrières pour stabiliser ton cheval métallique.j’espère que ton air-bag est encore utilisable car il pourrait être encore bien utile étant donner le nombres de kms à parcourir.si non y a t il un moyen pour le rendre de nouveau performant?…apparemment les hôtels dans lesquels vous avez séjourné paraissent confortables!
    c’est super pour pouvoir bien récupérer.quand est-il des températures le soir et celle du début de journée?quand vous avez attraper la pluie comme cela a été le cas arrivez-vous a sécher entièrement vos combinaisons avant l’étape suivante ?que de questions !peut-être quelques réponses au compte rendu du prochain itinéraire.allez rouler petits bolides l’horizon est a vous. gros bisous a vous deux.

    1. Coucou!!
      Oui Stéphane a encore une cartouche d’air comprimée pour son airbag mais au rythme auquel il tombe ça risque de ne pas suffire 😉
      En montagne il faisait pas loin de 15°C au sommet du col, il fait bon. Il fait en général 15° le matin et jusqu’à 30° au plus chaud de la journée.
      Les tenues de moto sèchent dans la nuit (pour l’instant) pas de soucis!!

      Bises à tous les 2 de notre part!

  5. Salut,
    Ton voyage se passe toujours aussi bien, et j’en suis très heureux. Passes le bonjour à Stéphane, et continuez à nous abreuver de jolies photos.
    Prends soin de toi.
    Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.