Kazakhstan XIV

Vendredi 19 août 2016 :

Le visa russe commence demain, on quitte Astana avec pour objectif de dormir non loin de la frontière. La route est excellente. Par contre circulez y’a rien à voir, ça tombe bien on doit tracer :

GOPR4849

Les kazakhes que l’on rencontre sont fort sympathiques, il y a toujours cette barrière de la langue mais sur la route ça ne pose pas de problème :

GOPR4850

On se tape notre petit orage quotidien :

GOPR4851

On se trouve un petit hôtel à Petropavl pour notre dernière nuit au Kazakhstan :

DSC06138 DSC06139

Le mot de Stéphane : “Route monotone en moto mais en train tu dois t’éclater.”

Le tracé :

3 réflexions sur « Kazakhstan XIV »

  1. Tout d’un coups le nombre de KMs est plus important .Enfin j’ai aperçu des plates bandes fleuries et une cité qui semble civilisée , la preuve vous avez trouvé de quoi referrer les sabots de vos chevaux : apparament cela n’était pas du luxe .vous allez vous éclater chez ST Pierre , vraiment de quoi s’occuper , entre autre L’HERMITAGE qui en passant 1 mn devant chaque tableau pendant 2 ans on fini par tous les voir , en tout 12 KMs de toiles misent bout à bout . Partout ce n’est que décors de théâtre à ciel ouvert ( les petites gens la encore ont du bien ramer afin que d’autres ( puissent péter dans la soie ). nous vous souhaitons une bonne continuation sans encombres .Qui sait vous aurez peut-être enfin le droit dans les prochains jours à une belle entrecôte ,salade , frites avec un bon coup de rouge de chez eux ,il y en a du bon . Que cela va être vraiment bon ! HEUM . Nous vous laissons à vos futures découvertes et nous vous embrassons tous les 2 biens forts .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.