Kirghizistan IV

Samedi 02 juillet 2016 :

C’est reparti pour un tour, on décolle de Osh vers 10H00, il fait déjà 35°C. On tombe assez vite sur un garage voiture où je trouve de l’huile de boite avec les spécificités requises pour mon cardan. On en profite pour régler le rétroviseur de Christian en essayant d’éviter le piège du pas de vis inversé alors que l’écrou n’a pas les encoches habituelles qui permettent de l’identifier :

P1020234

Les 200 premiers kilomètres sont un peu fade (deviendrait-on exigeants??), c’est de la grosse route avec des camions. Ce qui est bizarre c’est qu’il y a une très grosse majorité d’enfants qui nous font signe en disant “Hello!!!” mais quelques rares gamins qui font mine de nous tirer des cailloux dessus mais si on les montre du doigt en faisant “pas bien” ils sont tout penaud et disent hello à leur tour.

Ensuite belles montagnes, on est dans la fameuse vallée de Fargana où il y a une succession de barrages :

DSC04892

On arrive ensuite au lac artificiel de Toktogul :

DSC04896 DSC04900

On doit en faire le tour pour rallier le village de Toktogul :

DSC04902 DSC04904

Cimetière kirghize :

DSC04907 DSC04908 DSC04911 DSC04917

On arrive à Toktogul et on trouve un petit motel :

DSC04920 DSC04921

Mon cardan fuit un peu au début, ça à l’air de se stabiliser, je ne rajoute que 10 ml d’huile pour 400 km alors que le cardan en contient 200 ml.

Le mot de Stéphane : “Bière kirghize : 11°, ce n’est pas la température pour l’apprécier ou les degrés d’inclinaison de la bouteille pour enlever la mousse.”

Le tracé :

4 réflexions sur « Kirghizistan IV »

  1. je vois que ca bricole!!! je suis ebloui par les cliches c est vraiment magnifique!gros bisous les aventuriers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.