Turquie VI

Mercredi 04 mai 2016 :

J’arrive à charger la moto entre deux déluges, je file pour Gölbasi un peu au sud d’Ankara non loin des ambassades à aller voir demain. Stéphane me rejoindra soit ce soir soit demain matin, je lui ai donné les coordonnées de l’hôtel que j’ai réservé pour 2 nuits. Sur la route j’ai vu énormément de R12, elles ont été produites de 1971 à 1999 en Turquie :

GOPR3322

Je me prends de belles averses sur la tronche, la température chute et je me rapproche même de sommets enneigés :

GOPR3325

Je traverse les hauts plateaux :

GOPR3329 GOPR3335

J’arrive à Gölbasi mais l’hôtel n’est pas très facile à trouver, je m’en sors vu que j’avais potassé le sujet la veille, mais à 21H15 je reçois un mail de Stéphane qui ne l’a pas trouvé et a du se rabattre dans un autre hôtel à 4 km de là où je suis! Je passe le chercher demain matin!

L’hôtel :

DSC02484

La piaule avec le lit pour ma couille (gauche en l’occurrence) :

DSC02483

Le tracé :

7 réflexions sur « Turquie VI »

  1. Plateaux à 1200 m, pas étonnant qu’il y ait de la neige, nous en avons bien eu à St Julien de Ratz ces derniers temps.
    Le voyage à deux, maintenant, sera plus sûr, et les parents plus tranquilles.

    Miche.

  2. Ça va être encore plus sympa de voir de belle choses avec ton pote et le voyage prendra une autre dimension !
    Roulez petits bolides!!

  3. Salut Jean-Marc, oui c mieux de vous savoir tous les deux, deux grands galliards et courageux comme vous…. Les djiadistes n’ont qu’à bien se tenir… et surtout à l’apéro!
    A ciao, Bises

  4. Et la coucoune aussi, comme pour les parents !!….Ouf.
    Pas trop fatigué le Steph après cette chevauchée de petit bolide ??
    En Charente, tout de même pas de neige, mais fait frisquet encore les matins.
    Belle lumière pour tes photos des hauts plateaux, un régal des yeux.
    A bientôt de tes commentaires de pro et bizzzzzz

  5. ouf.ouf.ouf.nous sommes très heureux de vous savoir en duo .la route de Gengis Khan et a vous.nous espérons que Stéphane prendra le temps pour se requinquer après ce périple endiablé. Cela fut la séquence (le béton n’ a qu ‘a bien se tenir ainsi que sa monture). En beaux chevaliers des temps modernes vous allez pouvoir maintenant continuer votre chevauchée fantastique. Cela est super que vous puissiez encore et encore nous faire partager cette odyssée moderne dans dés décors où le temps qui a passé n a eu que si peu de prise. A vous deux “bon vent” pas trop quand même et surtout un maxi de beau temps cela car cela change tout pour un si long voyage.gros gros bisous a vous deux.

  6. Holà, content que Steph est trouvé son chemin !! Nous c est apéro avec yo so ced et le voisin
    Des bisous ( sur les courageuses motos) une clac dans l’dos pour les affreux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.