Boucle autour de Hella

Dimanche 01 juillet 2012 :

THE grosse journée qui mettra tous nos talents d’enduriste en couche culotte à rude épreuve (voir au-delà même).

On part pour la piste F210, les paysages sont sublimes, il n’y a quasiment personne, on croisera trois 4×4, il faut juste faire gaffe à des ornières au milieu de la piste créées par les engins qui “reconstruisent” la piste tous les ans.

P1010723 P1010736

Les montagnes ont une drôle de couleur verte :

P1010746 DSCN5967

On traverse pas mal de passage à gués, on roule même dans une rivière :

P1010758

Puis on tombe plus sur un torrent…Mais bon après avoir rodé autour on se rend à l’évidence :  il faut le traverser, je passe devant mais ne prend pas la bonne trajectoire et je m’enfonce dans un trou d’eau, la moto cale et se couche sur le coté, je la retiens tant bien que mal avec mes petits bras en mousse et Stéphane me vient en aide pour la tenir et la pousser sur la berge, l’eau est gelée !! Elle redémarre sans soucis ! C’est au tour de Stéphane qui n’en mène pas large mais vu que je lui ai montré tout ce qu’il ne fallait pas faire il s’en sort très bien 😉

On essore nos chaussettes et on repart !

On continue avec des passages à gués plus « facile », on pic-nique au bord de la piste, sur cette drôle de mousse verte :

P1010790

On arrive sur un plateau, une grande étendue de sable avec de l’eau qui s’évapore grâce aux quelques rayons de soleil qui apparaissent, c’est vraiment surnaturel !

P1010837 P1010841DSCN5987

On reprend la route 1 direction Hella en serrant des fesses étant donné que l’on a pas fait le plein avant de s’aventurer sur ces pistes et que l’on se retrouve tous les 2 sur la réserve, finalement on fera le plein de justesse avant la panne sèche.

Une fois arrivé au gite on montre à notre hôte où on est passé, il nous donne tous les conseils pour les passages à gués qu’on aurait aimé avoir avant cette aventure :

Ne pas attaquer les passages à gués avec le ventilo qui tourne au risque de le griller, ne pas passer au milieu des traces des voitures, il y a moins d’eau sur les côtés, et surtout faire demi-tour devant celui où j’ai failli me noyer !

C’était la journée la plus difficile physiquement, techniquement, mais aussi la plus belle !

On aura fait 276 km avec 132 km de piste, météo changeante avec quelques petites averses et environ 12 °c toute la journée, mais on a bien transpiré !

Le tracé :

La vidéo :


12 Boucle Hella – Hella par fenouil38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.