De Blonduös à Kerlingarfjoll

Dimanche 24 juin 2012 :

On décide de partir dans les terres par les pistes (F35).

Vers le lac Blöndulòn on fait la connaissance de Jacky et Anael, un père et son fils qui roulent tous les 2 en Transalp avec des pneus K60 Scout tout comme nous ! Ils viennent d’Alsace et étaient sur le même bateau mais on ne les avait pas vu avant. On discute et on part à quelques minutes d’intervalles et on les retrouvera plus tard.

P1000533 P1000539 P1000542

La piste 35 a des passages « tôle ondulée » c’est assez fatiguant pour les bras, soudainement on se fait doubler par Anael qui passe comme une flèche, c’est là qu’on a compris qu’en roulant plus vite (quand c’est possible) on était moins secoué ! Merci Anael !!

On fait un petit arrêt par Hveravellir où il y a des sources de souffre et d’eau chaude mais malheureusement il y a aussi ces satanées mouches. C’est vraiment surprenant que ces mouches restent à l’extérieur ; il y a une petite maison où on boit un coup, la porte est grande ouverte et il n’y a pas une mouche à l’intérieur ! On ne va pas s’en plaindre !

On fait un petit tour à pied vers les sources :

P1000552P1000557P1000558

On jette un œil à la carte et on décide de s’arrêter à Kerlingarfjöll et voir si on peut y passer la nuit.

En chemin il y a un passage plein de poussière super fine avec des grosses ondulations en dessous :

P1000541On le voit au dernier moment et on a le temps de freiner, on apprendra plus tard que Jacky a posé sa moto par terre à cet endroit mais heureusement sans bobo ni dégât.

On se fait un petit passage à gué qui permet de se donner confiance pour la suite. En effet avant Kerlingarfjöll on voit une route récente qui a été faite pour éviter un passage à gué qui a l’air plus coton. Vu qu’on est de grands gamins avec Stéphane on ne prend pas la route mais ce passage à gué. Sous les yeux de Jacky et Anael Stéphane passe d’abord : au début tout va bien mais sur la fin il est bien chahuté tout de même. Ca va être mon tour et je ne fais pas le malin ! Je me lance ! Je vais quand même pas me dégonfler ! Au début tout va bien mais sur la fin je suis assez secoué sur des gros galets mais ça passe ! Même pas les pieds mouillés contrairement à cette buse de Stéphane qui a mis son pantalon dans ses bottes !

On continue et on arrive assez tôt à Kerlingarfjöll où les mouches nous attendent patiemment, il y a un refuge avec de la place en dortoir, on décide de dormir là et on donne RDV à Jacky et Anael pour manger le soir.

Kerlingarfjoll :

P1000633

En attendant on décide de crapahuter sur les montagnes alentours pour s’ouvrir l’appétit :

P1000656 P1000659

On a fait 152 km avec 95% de piste, temps un peu couvert en début de journée mais toujours pas de pluie, température entre 15 et 19°C parfait pour la piste où il fait vite chaud !

Le tracé :

La vidéo :


05 Blönduos à Kerlingarfjoll par fenouil38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.